Quels sont les critères pour juger d’une bonne saison? D’une saison exceptionnelle? Ou malheureusement d’une saison à oublier? Pour le savoir, il est important de définir quels sont les objectifs que l’on veut accomplir pour la saison. Les buts exprimés par Justin Thomas ont fait le tour du monde par leur ambition exceptionnelle et surtout par la façon dont il a accompli la majorité de ceux-ci lors de la dernière saison. Vous verrez que la majorité de ceux-ci répondent aux critères que je vais vous présenter.

La méthode de fixation d’objectifs est la méthode SMART. Elle est particulièrement propice à une utilisation au golf puisque nous avons les outils pour valider les progrès faits… à condition que les objectifs aient étés bien établis. Pour ce faire, suivez la procédure suivante :

S – Spécifique :

Votre objectif doit se concentrer sur une facette de votre jeu en particulier. Par exemple le putting.

M – Mesurable :

On doit pouvoir mesurer le progrès de la facette du jeu. Dans l’exemple du putting, le nombre de putts par vert en régulation ou encore le nombre de putts réussis à l’intérieur de 8 pieds pourrait servir d’indicateur.

A – Atteignable :

L’objectif doit être assez difficile à réaliser pour qu’il représente un défi pour vous. Cependant il doit être atteignable moyennant un investissement en temps et efforts de votre part. Ex : améliorer votre moyenne de putting de 5 putts par partie est peut-être hors de portée si cette moyenne est de 30!

R – Réaliste :

L’objectif doit prendre en compte votre niveau de jeu actuel. Ne tentez pas de comparer vos statistiques personnelles à celles des meilleurs joueurs au monde. Basez-vous sur vos performances antérieures ou demandez l’aide d’un professionnel pour une évaluation spécifique.

T – Temporellement défini :

Votre objectif doit comporter une durée. Cela vous permettra de déterminer les efforts qui seront nécessaires pour atteindre votre but et de mettre en marche votre plan d’action. Selon moi, un but s’échelonnant sur 9 mois est la durée idéale puisqu’il vous permet d’inclure la saison hivernale dans votre pratique sans toutefois exiger que les résultats soient présents dès le début de la saison (ce qui serait exceptionnel).

En définitive, je vous encourage fortement à faire un bilan de votre niveau de jeu actuel avant d’établir de nouveaux objectifs afin de déterminer quels aspects de votre jeu méritent que vous y portiez attention.

Bonne pratique !

Article précédent

L’entraînement hivernal

Abonnez-vous à l'infolettre !

Vous êtes inscrit avec succès!

Abonnez-vous à l'infolettre !

Vous êtes inscrit avec succès!