Aujourd’hui nous allons voir ensemble un des coups de base autour des verts. Il s’agit du coup lobé. Il est assez utile lorsque l’on veut faire lever la balle assez haut dans les airs afin de passer par-dessus un obstacle (trappe de sable, petit arbre, etc…) ou bien faire tomber la balle sur le bon plateau sur le vert.

La technique est la suivante : On peut ouvrir la face du bâton ou pas, tout dépend de la hauteur que nous désirons avoir ou du roulement de la balle une fois tombée sur le vert. (Si vous voulez savoir la bonne façon d’ouvrir la face de bâton, vous pourrez le demander à l’un de nos professionnels.)

J’ouvre mon corps à la cible, je place mon poids sur la jambe avant (oui, oui) et il y reste tout au long du coup (oui, oui encore), les mains sont au niveau de la balle ou bien la pointe du bâton se dirige encore et toujours vers l’aine avant.

Dans mon mouvement arrière, notre but est de faire une bonne rotation des épaules sans réellement armer les poignets pour ensuite redescendre vers la balle avec une rotation du tronc en essayant de faire glisser la face du bâton sous la balle (sentir qu’elle reste ouverte à l’impact). D’où l’importance de minimiser l’action des mains afin de ne pas refermer celle-ci.

Ceci étant dit, même si votre technique est irréprochable, le point crucial d’un coup réussi ou non, se situe au niveau du contact avec la balle. On veut que le bâton touche le sol quelques millimètres derrière la balle afin que le bâton « rebondisse » sous la balle (utilisation du bounce) afin de la projeter dans les airs.

C’est un coup un peu plus difficile à maitriser, donc ne soyez pas surpris si vous n’y arriver pas du premier coup, mais ne vous découragez pas, avec de la pratique vous serez en mesure d’y parvenir et de profiter des avantages qu’il peut apporter lors de certaines situations.

Bonne pratique

Abonnez-vous à l'infolettre !

Vous êtes inscrit avec succès!

Abonnez-vous à l'infolettre !

Vous êtes inscrit avec succès!